Les prêts d’aide à l’accession

Financement résidence principale du ménage

Prêt accession sociale - prêt conventionné - prêt à taux zéro plus - prêt épargne logement - prêt action logement

Les prêts d’aides à l’accession sont destinés, dans la majeure partie des cas, à financer la résidence principale du ménage accédant à la propriété. Certains prêts peuvent financer jusqu’à la totalité du prix du bien, tandis que d’autres, dits complémentaires au financement, ne peuvent dépasser une quotité fixée par décret.

Le prêt accession sociale / Prêt PAS est accordé sous conditions de ressources aux emprunteurs pouvant financer la totalité du bien et certains frais annexes. Il permet d’ouvrir les droits aux APL et de bénéficier de frais réduits.

Le prêt conventionné / Prêt PC est octroyé sans condition de revenus et permet d’ouvrir les droits aux APL et de financer la totalité du logement.

Le prêt à taux zéro plus / PTZ permet d’aider un ménage primo-accédant à accéder à la propriété. Le PTZ est focalisé sur le financement de biens neufs mais il peut également financer des biens anciens dans certains cas. C’est un prêt complémentaire au financement, l’emprunteur peut y prétendre s’il remplit les conditions qui y sont liées.

Le prêt épargne logement (PEL) est accessible à tous, à conditions d’avoir un Plan Epargne Logement ou un Compte Epargne Logement (CEL). Les bénéficiaires du PEL sont les ménages désireux de réaliser un projet immobilier au titre de leur résidence principale.

Le prêt action logement a pour objectif d de financer une partie de la résidence principale d’un emprunteur salarié. Le salarié et l’employeur doivent répondre à des conditions pour la mise en place de ce type de financement.