Nature et topographie du terrain 

La nature constructible d'un terrain peut être modifiée à tout moment, en fonction des évolutions souhaitées par la commune et ses riverains.

Un Terrain constructible doit avoir les capacités physiques de recevoir une construction : la nature du sol et du sous-sol doit permettre de supporter le poids et les charges de la future construction, mais aussi de garantir la sécurité des occupants. C’est pourquoi déterminer la nature du sol est une étape importante avant l’achat d’un terrain.
En 2021 a été mis en place au niveau national la cartographie de l’exposition des maisons individuelles au retrait-gonflement des argiles, définissant 3 zones de susceptibilités : faible, moyenne ou forte.
En cas d’exposition au retrait-gonflement des argiles moyenne ou forte, une étude de sol est alors obligatoire, et ce depuis le 1 er janvier 2020 en application de la loi ELAN. L’étude du sol constitue, en effet, un véritable gage de sécurité. Cette expertise constitue, en outre, une garantie de pérennité de la maison (garantie décennale, sécurité, assurance...). Grâce aux résultats obtenus, nous pouvons ainsi opter pour des méthodes adaptées concernant le terrassement, les fondations ou encore la maçonnerie.